Centre de santé dentaire d’Ivry sur Seine

Nos tarifs

Consultation dentaire
consultation 23

Actes prothetiques
Couronne acier 325
Céramique acier 577
Appareil résine d’usage
(haut ou bas 14 dents) 1219
Appareil plaque bas métallique
(haut ou bas 14 dents) 1632,25

Actes chirurgicaux
Extraction d’une dent permanente 33,44
Extraction canine incluse 83,60
Dégagement chirurgical dent permanente 62,70
Germectomie 41,80
Extraction et curetage de kyste 31,35

Implantologie
Implant 890
Couronne céramo-métallique
sur implant 643
Soins conservateurs / prévention
Détartrage 28,92
Amalgame 1 face 19,28
Traitement canalaire prémolaire 48,20
Traitement canalaire
molaire -13 ans 94,80
Composite 1 face 19,28

Consultation orthodontie
Consultation spécialisée 23
Consultation 23

Soins orthodontie
Tracé céphalométrique 10,75
Empreinte 32,25

Traitement orthodontie
Semestre métal 650
Semestre céramique 895
Surveillance 21,50
Contention année 1 360
Contention année 2 250

Combien ça va me coûter ?

Les centres dentaires mutualistes pratiquent le tiers-payant, il n’y a donc pas à faire l’avance de frais pour la part prise en charge par la sécurité sociale et la mutuelle. Il n’y a pas de dépassements d’honoraires pour les soins dentaires (plombage, détartrage, etc.) qui sont facturés au tarif de base du régime obligatoire. Pour les prothèses (bridges, couronnes, etc.), les prix varient selon les modèles.
puceUne couronne céramique acier est facturée 577 euros dans nos centres, un peu moins si elle est en acier. La sécurité sociale prend en charge 70% de son tarif de base qui est de 107,50 euros, soit 75,25 euros. La part prise en charge par la mutuelle dépend du contrat souscrit.
puceUn appareil d’orthodontie avec des bagues en acier coûte 650 euros dans nos centres pour un semestre sur lequel la sécurité sociale rembourse 100% de son tarif de base, soit 193,50 euros, jusqu’à 16 ans.
puceLa pose d’implants n’est pas remboursée par la sécurité sociale.

Est-ce moins cher qu’ailleurs ?

En règle générale, les prix pratiqués dans les centres dentaires mutualistes sont moins élevés qu’ailleurs. Les centres s’engagent également sur un reste à charge (ce que l’assurance maladie et la mutuelle ne remboursent pas) « maîtrisé » pour les patients. Si besoin, des paiements étalés peuvent être envisagés.

Quid de la CMU ?

Les mutuelles sont basées sur la solidarité, leur but est de soigner tout le monde sans discrimination. Un bénéficiaire de la CMU peut donc être reçu dans un centre dentaire mutualiste, être pris en charge et soigné.


> Prendre rendez-vous